Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gâteau magique au chocolat

Bonjour tout le monde !

Je sais, plus de trois mois sans nouvelles, sauf par mail pour certaines qui s'inquiétaient, cela vous a paru long... Et je dois dire que le temps s'accélère drôlement, et que mon rythme est loin de se réguler encore ! Mais je vais essayer de revenir par ici poster qques recettes : j'en ai des tonnes en stock, il faut juste trouver le temps de les écrire et de les poster... ;-)

Et pour reprendre sur un bon pied, un bon gâteau au chocolat que j'ai trouvé chez Patchouka, ma principale source de recettes en ce moment, cela vous intéresse ? Je vous préviens : difficile d'y résister... Et en plus, il est magique, d'une pâte homogène on obtient un gâteau trois couches, trois textures, le tout au chocolat !! Elle est pas belle, la vie ?

Bref, sans plus tarder, voici ce qu'il vous faudra...

125g beurre (salé)

4 œufs

150g sucre

1CS eau

70g farine

45g cacao amer

500ml lait

Faire fondre le beurre au micro-ondes, puis laisser tiédir à température ambiante.

Dans un saladier, battre au fouet électrique le sucre, les jaunes d'oeuf et l'eau, jusqu'à obtenir un mélange jaune clair.

Ajouter le beurre fondu tiédi, battre de nouveau.

Ajouter la farine et le cacao tamisés ensemble, bien mélanger (on obtient un mélange très pâteux).

Ajouter le lait petit à petit, bien mélanger encore (au fouet électrique : attention, ça éclabousse !!). On obtient un mélange très liquide.

Préchauffer le four à 150°C.

Monter les blancs d’œuf en neige ferme, puis les incorporer doucement au mélange précédent. On a l'impression que les blancs surnagent, c'est vrai, mais il ne faut pas s'en inquiéter. L'ensemble reste très liquide.

Verser la pâte dans un moule (le moule fleur Tupp pour moi, sinon un moule à manqué de 22cm de diamètre. Il faut un moule assez profond et de petit diamètre pour bien voir les trois couches à la découpe).

Enfourner pour 50min à 1h (selon votre four) à 150°C.

Laisser ensuite le gâteau refroidir avant de démouler. J'ai voulu aller trop vite, il était tiède, et du coup le fond est resté collé au moule. J'ai dû le décoller et le replacer tant bien que mal sur le gâteau, le résultat n'est pas hyper esthétique !

On peut saupoudrer de cacao, puis réserver au frigo en attendant de le servir...

A mon goût, il manque un peu de sucre, mais Augustin a apprécié ! Le moelleux de la génoise, le crémeux au milieu, la densité du flan pâtissier... festival de textures sous la dent, chacun peu y trouver son compte !