Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yaourts fermes au four

Bonjour !

Je vais vous donner aujourd'hui la recette de yaourts que je fais toutes les semaines depuis quelques mois maintenant. En effet, Gus a été ainsi éduqué, le midi on mange du fromage et le soir on termine par un yaourt. Du coup, on se ruinait en yaourts du commerce. Alors j'ai eu envie d'essayer d'en faire, mais je n'avais pas de yaourtière. Avant de me lancer dans cet achat, j'ai cherché et me suis inspirée de plusieurs recettes trouvées sur le net, pour en arriver à mon mélange, rapide et plus économique en ingrédients (pas forcément en électricité, mais à vrai dire on n'a pas fait ce calcul)

Au début, je les faisais pour moi seule, et puis finalement, Gus les a goûtés et en prend maintenant tous les soirs...  C'est la texture qui est le plus délicat pour lui, mais j'ai trouvé la bonne alchimie pour les réussir presque à coup sûr, alors je continue !


Evidemment, les ferments du yaourt, qui font qu'il devient ferme ou pas, sont des organismes vivants, et comme la levure dans la pâte à pain, ils réagissent selon l'environnement (trop chaud, trop froid, trop lourd...). Ainsi, vos yaourts peuvent ne pas prendre. C'est ce qui s'est passé sur la dernière fournée : il faisait 28°C dans l'appartement, le temps à l'extérieur était presque aussi chaud, les yaourts sont très inégaux, certains sont "à boire", d'autres sont fermes... Cela ne doit pas décourager !

 

IMG_4082.JPG

Pour 12 yaourts (pots de yaourt en verre La Laitière, par exemple), il vous faut

1 yaourt bio (j'ai essayé avec des yaourts ou petit-suisses "normaux", mais le résultat n'est pas égal, trop pasteurisés sans doute...)

1 boîte de lait concentré (j'utilise du lait concentré sucré, sans nécessairement prendre du Nestlé, je trouve le goût meilleur car plus doux, mais on peut utiliser du lait concentré nature selon son goût)

1 litre de lait

et c'est tout !!

 

On préchauffe le four à 150°C (le mieux est de profiter d'une cuisson de quiche ou de gâteau, par exemple, juste avant de faire les yaourts)

On mélange bien le tout au fouet dans un grand saladier (avec bec verseur, plus pratique pour l'étape suivante).

On dispose les pots de yaourt sur une plaque qui va au four, puis on les remplit avec le mélange précédent en tâchant de faire des quantités égales (pas facile, mais on attrape le coup de main assez rapidement).

On dispose une autre plaque ou un tapis silicone sur les yaourts pour limiter l'évaporation et donc la formation d'une croûte dure sur le dessus.

On enfourne pour toute la nuit à 40°C, ou bien dans le four bien chaud (à ce moment-là, minimum 200°C pour le préchauffage) mais éteint dont on n'ouvre pas la porte après y avoir mis les yaourts.

Au matin (après minimum 12h chez moi), on vérifie la texture en penchant légèrement un yaourt. S'il est trop liquide, on remet au four pour quelques heures, en le rallumant à 40°C (le fait d'ouvrir la porte refroidit considérablement l'intérieur, et risquerait donc de nuire au travail des bactéries).

Quand la texture nous plaît, laisser refroidir dans le four éteint, puis couvrir d'un film plastique et mettre au frais au moins 3h avant de déguster...

 

On peut varier les plaisir en mettant une cuillère à café de confiture au fond du pot avant d'y verser le mélange laits/yaourt, mais Gus les préfère nature, juste comme cela. Et maintenant, plus question de revenir aux yaourts du commerce, trop acides pour son estomac !