Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prophétie, t.1 : Le Maître du Jeu

Prophétie, t.1 : Le Maître du Jeu, de

Rayonnage : fantastique, jeunesse

 

Résumé

Nathan a treize ans aujourd'hui, et dans la nuit un bruit étrange le réveille. En farfouillant dans une vieille valise héritée de sa mère archéologue, il trouve une étrange plateau de jeu et une série de neuf pions. Il n'y a aucune règle qui y soit jointe...

Aussitôt après, dans un songe, il apprend qu'il possède le pouvoir exceptionnel de pouvoir voyager dans les fréquences du monde, et de sauver les âmes en perdition. Le dieu maya Kukulkan lui apprend qu'il sera son adversaire dans les prochaines parties du Jeu, qui décideront de l'avenir de l'humanité...

 

Mon avis

Un bon roman fantastique, qui malheureusement surfe un peu trop sur la vague actuelle des romans fantastiques pour la jeunesse. Un jeune héros dont l'anniversaire ouvre la porte au voyage et aux pouvoirs extraordinaires, sur les épaules duquel repose l'avenir du monde, de vieilles prophéties (ici mayas) qui se réalisent à travers lui, ou qu'il a le pouvoir de contrer... Bref, on a déjà vu ça quelque part !!

Cependant, pour ma part, je ne me suis pas ennuyée à la lecture de ce premier tome. La mythologie qui est mise en avant est très peu connue, car il s'agit de dieux du panthéon maya, dont pour le moment on ne rencontre réellement qu'un seul représentant et plusieurs créatures. Notre héros reçoit l'aide inattendue des morts, et plus particulièrement de sa mère et d'un policier dont il doit résoudre le meurtree inexpliqué depuis deux ans. Et il n'a rien d'un vrai héros à qui tout réussi : il est la cible des gros bras du collège, il baisse très facilement les bras et se laisse décourager à la moindre embûche.

Du coup, l'intrigue devient intéressante, car il est rare qu'un anti-héros soit à ce point mis en avant. Bien évidemment, certaines choses m'ont parues facile : il apprivoise très vite un jeune garçon marginal, sympathise avec un autre chez qui il reste passer la nuit à peine deux heures après l'avoir rencontré, et l'alliance inédite avec son ancien ennemi m'a semblée trop rapide pour être réaliste.

Cependant, nous sommes ici dans un roman pour la jeunesse, et bien qu'il ne faille pas prendre les jeunes pour des naïfs, souvent les ficelles utilisées ou les réussites du jeune héros sont plus faciles que dans les romans pour adultes. C'est pour cela qu'il me semble que ce roman n'est pas si mal construit, et même plutôt agréable à lire... Vivement la suite !

Et puis, petite originalité de l'éditeur que j'apprécie beaucoup : dans la couverture du roman est installée une pochette contenant une réplique du Jeu (avec une règle, ouf ! car s'il l'on se fie à ce que nous dit le roman, il est difficile de la reconstituer...), de véritables pions en résine (ils sont assez lourds !), un extrait du journal et une photo de l'archéologue dont on parle dans le roman. Il est donc facile aux jeune lecteurs de se prendre pour Nathan : ils en ont tous les éléments !

 

http://img232.imageshack.us/img232/125/bannirechallenge.jpg