Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Percy Jackson

Percy Jackson t.1 : Le Voleur de Foudre

Percy Jackson t.2 : La Mer des Monstres

Percy Jackson t.3 : Le Sort du Titan

Percy Jackson t.4 : La Bataille du Labyrinthe

Percy Jackson t.5 : Le Dernier Olympien

Saga en 5 tomes de Rick Riordan

 

Résumés

Percy Jackson est un jeune sang-mêlé, fils du dieu Poséidon et d'une mortelle, qui découvre à l'âge de douze ans son histoire peu singulière. Il est très vite confronté à de nombreux monstres mythologiques, fréquente divinités et d'autres sang-mêlés, est l'objet d'une prophétie ancienne qui fait de lui un pivot dans le monde actuel.

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/9/8/0/9782226186089.jpg

 Le tome 2 l'envoie sur les mers, à la recherche de la légendaire Toison d'Or, pour sauver la Colonie des Sang-Mêlés. Passant de Charybde en Scylla, navigant près des Sirènes, affrontant Polyphème le cyclope, cet épisode est une transcription moderne du périple d'Ulysse.

 

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/6/1/3/9782226183316.jpg

Dans le tome 3, il rencontre deux jeunes sang-mêlés, Nico et Bianca Di Angelo, qu'il doit sauver des griffes des monstres envoyés par le Titan Cronos afin de les amener sains et saufs à la Colonie. Mais Annabeth est kidnappée par les monstres de Cronos. Percy et ses amis, accompagnés de Bianca et de Zoé, deux jeunes Chasseresses d'Artémis, doivent traverser les Etats-Unis pour aller à San Francisco, où ils affronteront le Titan Atlas pour la sauver.

 

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres2/photo2469951L.jpg

Le tome 4 projette Percy Jackson et ses amis Annabeth, Tyson et Grover dans les entrailles du Labyrinthe créé par Dédale. Le Labyrinthe est immense, recèle bien des endroits et des salles insoupçonnées, et des monstres à n'en plus finir. Ils parviendront à en percer le secret, mais au prix de bien des combats et grâce à de nouvelles rencontres.

 

http://spyz.me/wp-content/uploads/DernierOlympien.jpg

Enfin, dans le tome 5, Manhattan est directement menacée : Cronos a repris forme humaine, il est prêt à détruire la civilisation occidentale, avec l'aide de tous les monstres ressortis des Enfers, des Titans réveillés de leur long sommeil, et des dieux mineurs déconsidérés. Percy et les sang-mêlés sont les derniers remparts pour sauver l'Olympe, pendant que tous les dieux sont occupés à tenter de détruire une nouvelle fois le Titan Typhon...

 

Mon avis

Une grande saga épique, qui remet au goût du jour la mythologie gréco-romaine, tout en la dépoussiérant : que c'est agréable ! J'ai beaucoup aimé lire les aventures de nos jeunes héros, qui font appel à bien des éléments que j'ai appris dans mon jeune âge, mais que j'ai parfois oubliés. On voit aussi revivre des créatures improbables, que nous avons du mal à nous imaginer, mais qui sont décrits de telle sorte que cela en devient plus facile. J'en veux pour preuve Briarée, l'Hécatonchire (ou Etre-aux-Cent-Mains), une créature dotée de cent bras... Impressionnant !

Il fait aussi renaître des créatures si anciennes qu'elles sont peu souvent croisées dans les textes antiques. Je suis donc en train de rechercher où l'auteur a pu trouver son inspiration, car toutes ne se retrouvent pas dans la Théogonie d'Hésiode... Quelles sont les sources de l'auteur ? Voici un point qui aurait été intéressant, et aurait permis de compléter utilement cette saga.

J'ai d'abord lu cette série dans le but de me mettre au goût du jour : en effet, souvent les élèves me parlent d'épisodes mythologique, en prenant comme seule source ces romans. Il me fallait donc savoir exactement de quoi il en retournait, pour pouvoir leur répondre. Et bien m'en a pris : j'ai vraiment adoré ! J'ai dévoré les 5 tomes en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, chacun me prenait une à deux soirées, pas beaucoup plus, évidemment en fonction de mes occupations ! Autant d'autres séries pour la jeunesse me sont tombées des mains (les orphelins Baudelaire ou Twilight, par exemple), autant celle-ci a su me tenir en haleine jusqu'au bout.

Evidemment, tout n'est pas forcément positif, il y a quelques longueurs, quelques incohérences, quelques maladresses parfois, mais il me semble que ces éléments ont été plutôt mineurs face à mon enthousiasme général, à tel point que je ne saurais les pointer avec exactitude à l'heure où j'écris ces lignes. Je me rappelle avoir parfois soupiré, ou regardé combien de pages il restait avant la fin du chapitre, mais sans plus, je peux donc dire que dans l'ensemble, j'ai vraiment aimé !

Riordan a su reprendre des éléments de la mythologie antique pour les mettre au goût du jour, pour les adapter, et en faire une série accessible à tous. Pour cela, je ne peux que le remercier : je n'ai pas relevé d'incohérences par rapport aux histoires mythologiques que l'on peut voir dans les textes originels. Bien sûr, le tout est adapté : blouson de cuir d'Arès, lunettes de soleil de Méduse, chaussettes tricotées par les Parques... mais dans le fond, les descriptions restent rigoureuses et conformes aux textes antiques : cela en fait donc un point d'accès à la mythologie possible pour les jeunes lecteurs.

 

J'ai également eu la curiosité de voir le film adapté des premiers romans, qu'un de mes élèves m'a prêté. Comme dans toute adaptation cinématographique, il y a des décalages entre le roman et le film. Mais j'ai surtout regardé l'aspect culturel de cette adaptation, la façon dont les monstres sont rendus à l'écran. Je n'ai été que peu convaincue par le Minotaure, un peu plus par l'Hydre. J'ai beaucoup aimé voir Uma Thurman en Méduse, et la disproportion entre les dieux et les humains est très bien rendue. A mon avis cependant, il vaut mieux lire les cinq romans de cette série : ils sont bien plus riches en détails et en précisions que ne pourrait l'être un film.

 

Cette "quinqualogie" connaît une suite, Les Héros de l'Olympe, actuellement en cours de parution (2 tomes sortis en France, 3 dans les pays anglophones), qui suit les exploits d'autres jeunes sang-mêlés. Je ne sais pas encore si je les lirai, j'ai peur de l'essoufflement de l'inspiration de l'auteur. Par contre, il a écrit une autre série, Les Chroniques de Kane, qui se passent cette fois du côté de la mythologie égyptienne... Voilà qui me paraît également bien alléchant !

les shadocks 12/07/2012 15:51

Bonjour, nous vous conseillons fortement Les Héros de L'Olympe, que nous avons encore plus apprécié que la saga Percy Jackson.

Ps : êtes-vous sur Booknode ?

Bernie 14/07/2012 09:30



Bonjour,


Je ne suis pas sur Booknode, mais sur Babelio, c'est déjà pas mal... ;-)


J'emprunterai les Héros de l'Olympe à la ma bibli quand il aura moins de succès, actuellement les jeunes empruntent beaucoup les tomes de cette série... A suivre !



Lisbei 23/05/2012 14:01

Ah, ben, comme toi, je me laisserais bien tenter par la série égyptienne ...
Bises !

Bernie 23/05/2012 16:21



Hihi, et c'est toi qui m'en as parlé en premier, je crois... ;-) En tout cas j'en ai parlé à la responsable des achats à la bibli, normalement elle y pense sérieusement pour le mois prochain,
chic chic chic ! ^^



Labrige 23/05/2012 10:35

Ah .... la transmission des goûts littéraires .... parfois cela marche (pour rappel l'été des Cadfaël et celui des égyptologues .... dont le nom m'échappent, et j'ai la flemme d'aller rechercher le
nom des parents de Ramsès !.....) et parfois non (là, je vous épargne la liste des très nombreux livres qui ont fait mon bonheur et que Bernie a toujours refusé de lire ;-)))) )!

Bernie 23/05/2012 13:03



Peabody Emerson... Ils sont encore tous dans ma chambre si tu veux les relire !


Y'en a aussi que j'ai envie de lire, mais pas trop le temps, car ma PàL ne diminue pas, bien au contraire : les Japp, par exemple, viendront un jour... C'est pas forcément que je refuse de les
lire, c'est juste que je manque de temps, ou alors que je ne suis plus dans une période de lecture ! ;-)



Luna 23/05/2012 08:50

j'espère que ma fille aimera lire ce genre de livre quand elle saura lire !

Bernie 23/05/2012 09:18



Ca, seul l'avenir le dira : parfois on prend les goûts littéraires de ses parents, parfois pas ! ^^