Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Odette Toulemonde et autres histoires

Odette Toulemonde et autres histoires, d'Eric-Emmanuel Schmitt

Rayonnage : Nouvelles

 

Résumés

Wanda Winnipeg : Elle est riche, respectée, fréquente la jet-set et mène la vie dorée des privilégiés, toujours la critique à la bouche, experte en mariages intéressés et divorces encore plus juteux, une star des magazines people. Lors d’une sortie entre « amis » sur une plage du Sud de la France, un vieillard fait ressurgir en elle son passé…

C’est beau un jour de pluie : Hélène est une pessimiste maniaque, depuis sa plus tendre enfance. Elle voit toujours le mauvais côté des choses. Elle collectionne les hommes car elle n’est jamais satisfaite de ce qu’ils lui apportent : ce n’est jamais l’homme parfait. Un jour, Antoine, un parfait optimiste qu’elle n’arrive pas à quitter, la demande en mariage.

L’intruse : Odile Versini est seule dans son appartement parisien pendant l’été de la canicule. Plusieurs fois, elle voit une vieille femme qui pénètre dans sin appartement, à chaque fois des objets sont déplacés. Mais la police qu’elle appelle au secours ne trouve jamais personne, malgré de minutieuses fouilles…

Le faux : Quelque chose s’est brisée en Aimée Favard le jour où Georges, son patron et amant depuis vingt-cinq ans, lui annonce que sa femme et lui vont finir leurs jours dans le Sud de la France. De ce jour, elle décide de se montrer intraitable, inflexible avec les hommes, mais surtout misanthrope. Un jour, la concierge de l’immeuble lui demande d’accepter de louer une chambre d’ami à des étudiantes de l’université voisine.

Tout pour être heureuse : Isabelle a tout pour être heureuse : une richesse personnelle, un mari aimant et attentionné, des amies aussi superficielles qu’elle, pas d’enfants, mais elle ne souhaite pas en avoir. Elle cache un lourd secret, mais personne n’en a connaissance. Sur les conseils d’une amie, elle va dans un tout nouvel espace beauté, mais une manucure semble la reconnaître, alors qu’elle ne l’a jamais vue…

La princesse aux pieds nus : Fabio est acteur, il a connu son heure de gloire voici dix-sept ans, dans un feuilleton où il tenait le premier rôle. La gloire passée, il s’est engagé dans une petite troupe d’amateur qui tourne dans tout l’Italie. Il revient dans un village de Sicile, où il se souvient avoir vécu l’une des plus belles nuits de sa vie, en compagnie d’une jeune femme qui se promenait pieds nus, et rêve de la retrouver…

Odette Toulemonde : Balthazar Balsan a tout pour lui, richesse, succès, belle femme, un fils. Il est écrivain à succès. Un jour, un critique descend son dernier roman, et il sombre dans la dépression. Odette Toulemonde est veuve, c’est une petite vendeuse belge qui s’évade grâce aux romans de ce dernier, qu’elle adore. La lettre qu’elle lui écrit donne à Balsan l’idée de venir chez elle prendre « des cours de bonheur ».

Le plus beau livre du monde : Russie, années 50. Dans un goulag de Sibérie, une poignée de jeunes femmes est réunie dans un camp d’opposantes au régime de Staline. Un jour, une nouvelle venue apporte un espoir : ses cheveux pourraient bien cacher ce que toutes ces femmes attendent depuis si longtemps…

 

Mon avis

Voici un recueil qui est bien agréable à lire, bien que rapide. On y prend une dose de bonne humeur et d’optimiste, beaucoup d’émotion aussi, à travers ces portraits de huit femmes, huit histoires d’amour, huit bulles de tendresse.
Chaque femme cache un secret, que l’auteur nous dévoile petit à petit, sans trop nous en dire, pour nous laisser dans le flou le plus longtemps possible. Il nous arrive de nous douter rapidement de ce dont il s’agit (par exemple dans L’intruse, j’ai très rapidement deviné de ce dont il retournait), mais la façon très délicate de traiter chaque portrait apporte une touche différente de la vision que nous avons d’habitude de ces secrets.
Souvent pendant ma lecture, une boule de chagrin s’est logée dans ma loge (la première pour C’est beau un jour de pluie), même si souvent aussi le sourire me venait aux lèvres, car l’auteur aime finir ces nouvelles par une pirouette inattendue, non pas vraiment comique, mais d’une grande tendresse.
La nouvelle-titre de ce recueil est née d’une démarche inhabituelle, d’après ce que nous dit l’auteur dans son appendice : il avait écrit un film, Odette Toulemonde, et était en train de le réaliser, quand il a eu envie, en grande partie parce qu’on lui demandait de ne plus écrire le temps de s’occuper de son film, de reprendre la plume, à la sauvette, et de faire de son scénario une nouvelle. Le film est sorti peu après ce recueil, avant Noël, avec Catherine Frot dans le rôle-titre, et Albert Dupontel dans celui de l’écrivain Balsan. Je n’ai pas vu le film, mais j’ai entendu des avis divergents à son sujet : dégoulinant de bons sentiments pour les uns, véritable bulle de bonheur pour les autres. Je pense que ce recueil de nouvelles est à l’image du film, et des réactions que les spectateurs ont eues : certains aimeront, d’autres le trouveront mièvre. Je fais partie de la première catégorie, et je ne m’en cache pas !
Cette nouvelle n’est pas à mon sens la plus réussie de ce recueil, et il est peut-être dommage que l’auteur l’ait érigée en titre de l’ensemble (probablement pour profiter de l’effet et du succès éventuel du film), mais cela relève de son choix, et nous ne pouvons le discuter.

Je vous espère autant de plaisir qu’à moi lorsque vous lirez ce livre, puisse-t-il chasser les mauvais nuages qui s’accumulent parfois au-dessus de nos têtes…

Labrige 17/01/2013 22:50

Si en plus cela se lit vite ....Voilà encore un auteur dont je crois avoir réussi à ne rien avoir lu encore ....... Il y a plusieurs de ses oeuvres, dont des récentes (les 10 enfants de Mme Ming,
les 2 messieurs de Bruxelles), à la bibliothèque. Il n'y a qu'à penser à se servir !

Bernie 18/01/2013 08:27



Eh oui, il faut y penser !


Et il vient d'en sortir un autre, dans la série des spiritualités du monde (après M. Ibrahim..., après Oscar..., et d'autres encore), sur le bouddhisme cette fois... A lire si
j'en trouve le temps !



Lisbei 16/01/2013 14:29

Hello ma chère amie !
J'avais lu le recueil, aussi, mais surtout, j'adore le film, vraiment très réussi à mon sens, et puis Catherine Frot est une de mes actrices préférées ! Je te conseille de le regarder, je suis sûre
que tu ne seras pas déçue ...
Bisous !

Bernie 16/01/2013 20:55



J'essaierai donc, si j'en ai l'occasion... Tu as raison, Catherine Frot est une bonne actrice, dans le rôle de Prudence Beresford ou d'Imogene McCartery, elle est même excellente ! ^^



Luna 16/01/2013 09:40

Tu me donnes envie de tenter :)

Bernie 16/01/2013 12:58



Tu me diras ce que tu en auras pensé, si tu tentes effectivement... ;-)