Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Diable vit à Notting Hill

Le Diable vit à Notting Hill, de Rachel Johnson

Rayonnage : Roman

http://www.decitre.fr/gi/91/9782877066891FS.gif

Résumé

Clare et Mimi sont amies, elles habitent deux maisons voisines située sur un square privé, dans le prestigieux quartier de Notting Hill à Londres.

Mimi est mariée à Ralph, ils ont trois enfants, mais moins d'argent que leurs voisins : la maison est un héritage venu des parents de Ralph, et si Mimi s'accomode très bien du mode de vie dans "leur" square, Ralph trouve que tout ce tapage est un peu exagéré.

Clare est mariée à Gideon, ils n'ont pas d'enfants malgré plusieurs tentatives et aides diverses. Ils sont riches, et ont choisi ce quartier et cette adresse pour le prestige qu'ils procurent. Clare souffre cependant de l'absence d'enfant, et Gideon se montre bien moins concerné par cette question.

Arrive dans le square un richissime étranger, Selim Kasparian, qui va faire voler bien des certitudes en éclats...

 

Mon avis

Un roman très inégal, dans lequel j'ai eu du mal à entrer. L'histoire est racontée alternativement par les deux amies, mais cela entraîne nombre de sous-entendus, de références, d'allusions, que le lecteur a du mal à comprendre parfois. On se perd dans tous ces échanges.

Les personnages sont nombreux, et ils sont abordés assez superficiellement, on ne les connaît pas assez pour les trouver sympathiques ou détestables, pour s'attacher ou non à eux. Cependant, la peinture qui nous est faite de ce microcosme huppé est assez détaillée pour que l'on n'ait pas envie de se mêler à eux. Les apparences comptent beaucoup, les people sont légion, les femmes du quartier y attachent beaucoup d'importance, tout en les mentionnant comme des personnages connus de tous. Mais pour moi qui ne lit que très rarement cette presse people (quand je vais chez le coiffeur, ça m'amuse, mais ça reste une fois par an, voire moins !!), j'étais un peu perdue dans les personnes célèbres qui sont mentionnées dans le roman !!

C'est aussi un square où les histoires de coucheries, de trafics immobiliers, de dîner qui en mettent plein les yeux, où les fêtes semblent obligatoires pour tous, et où l'ambiance est finalement très délétère et détestable. C'est une société où les femmes semblent les héroïnes (elles sont toutes ou presque femmes au foyer, cela se comprend donc), et où les hommes ne passent que pour des faire-valoir, des pourvoyeurs de sperme, et des allumeurs de barbecues/femmes/feux de joie, rayez la mention inutile.

J'ai trouvé aussi assez désagréable la fin du roman, qui m'a laissé un goût d'inachevé, de sous-entendus non élucidés... Qu'ont donc trafiqué Ralph et Clare, finalement ? Que se passe-t-il entre Dana et Gideon ? Comment Anoushka a-t-elle rencontré Selim ? Beaucoup de questions qui sont restées sans réponses, cela est inconfortable.

Un roman que j'ai peu apprécié, et j'en veux pour preuve le temps que j'ai mis à le lire, car je n'arrivais pas à accrocher : plus de 2 semaines, alors que les précédents, je les ai lus en moins de 3 jours !!

***

Je compte cependant ajouter ce roman à ceux que je lis dans le cadre du défi lecture d'Opaline,cela est donc mon cinquième, car après tout, c'est un roman écrit par une femme, et il n'est nulle part qu'il faut avoir apprécié le roman pour en parler !

La Plume au féminin

Butterfly51 05/06/2011 10:16


merci pour cette critique, je voulais me l'acheter avec france loisirs mais je vais y renoncer !
bisouss


Bernie 05/06/2011 17:49



Je t'en prie, mais mon avis n'est pas forcément celui de tous, le livre peut plaire à d'autres, c'est tellement subjectif...