Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dernier amour d'Arsène Lupin

Le dernier amour d'Arsène Lupin, de Maurice Leblanc

Rayonnage : roman policier, aventure

 

Résumé

La jolie Cora de Lerne se trouve orpheline le jour où son père se suicide presque devant elle. Elle est heureusement entourée de quatre amis rencontrés en Angleterre. Dans une lettre laissée par son père, elle apprend que parmi ces quatre amis se cache probablement le fameux Arsène Lupin, qui veille sur elle dans l'ombre... Lequel est-ce ?

 

Mon avis

La petite-fille de Maurice Leblanc a découvert par hasard dans les dossiers de son illustre grand-père un manuscrit inédit, car inachevé aux yeux de son auteur, qui travaillait à son adaptation en feuilleton quand une attaque le faucha. Elle a décidé de faire paraître ce texte, sans correction ni ajout, tel qu'il était au moment de sa découverte.

On y découvre un Lupin égal à lui-même, quoiqu'un peu plus vieux. On est dans le Paris des années folles, et la Zône (orthographe conforme à l'étymologie grecque) autour de Paris est son lieu de prédilection : il y a pris sous son aile une bande de gamins des rues (qu'il appelle ses "Irréguliers", cela ne vous rappelle personne ? ) qu'il éduque et transforme en bandes très organisées, mais honnêtes selon sa philosophie.

Le style est assez télégraphique parfois, on sent que l'auteur n'a pas eu le temps d'étoffer son propos comme dans d'autres romans achevés. Les épisodes s'enchaînent parfois de façon un peu rapide, on a du mal à comprendre comment cela est possible. Mais dans l'ensemble, on redécouvre avec bonheur Arsène Lupin, sa gouaille et sa désinvolture, son influence insoupçonnée auprès des autorités policières, sa noblesse d'âme, sa générosité... En bref, Arsène, quoi ! Et quand on referme ce dernier roman, on ne peut que souhaiter qu'enfin, il puisse vivre une vie tranquille auprès de celle qu'il aime et qui l'aime...

L'inconvénient de ce roman, c'est qu'il m'a donné envie de relire l'intégrale des aventures de son héros : comme si je n'avais pas assez de choses à lire pendant les vacances ! 

Luna 27/06/2012 09:38

c'est sûr que c'est le genre de lecture qui rappelle un retour sur les autres livres :)

Bernie 27/06/2012 13:59



Oh que oui ! ^^"



Labrige 27/06/2012 08:46

Oh, Lisbeï, comment est-ce possible ! C'est vrai que les diffusions en feuilleton TV et les "adaptations" pas toujours très bonnes peuvent décourager .... et c'est vrai aussi qu'en Normandie cet
Arsène fait partie de notre "culture" car beaucoup d'épisodes se déroulent en partie "sur nos terres" et les paysages nous sont familiers ....
Tout ça pour dire que je risque d'ajouter à ma pile à lire de vacances cet opus posthume !

Bernie 27/06/2012 13:58



Tout à fait ! Je pourrai te le prêter si tu veux, pas de souci !



Lisbei 27/06/2012 08:31

Je n'en ai jamais lu un seul ...

Bernie 27/06/2012 13:58



Il n'est jamais trop tard pour commencer ! ;-) Enfin, si tu le souhaites, bien sûr !


Moi je les ai tous lus "quand j'étais jeune", au collège... *nostalgie*