Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La saveur de l'amitié

La saveur de l'amitié, de Darien Gee

Rayonnage : roman

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv3765034.png

 

Résumé

Julia est en dépression profonde. Il y a 5 ans, son petit garçon a trouvé la mort suite à une piqûre d'abeille. Depuis, elle ne sort que pour aller chercher sa fille à l'école, et c'est presque tout. Un soir, elle trouve sur le pas de sa porte un mystérieux sachet contenant une mixture beige, une recette et cinq tranches de gâteau. Le gâteau est un délice, le paquet se révèle être du "levain de l'amitié amish", il lui faut le cultiver puis le partager pour en distribuer autour d'elle, ou le cuisiner à son tour...

 

Mon avis

Encore un roman optimiste et gai, qui apporte le sourire et... l'envie de cuisiner, cela ne peut se refuser ! On suit avec plaisir la rédemption de Julia, qui trouve dans ce levain et l'amitié, et tout ce qu'il symbolise, la force de s'ouvrir de nouveau aux autres, de se relever, d'avancer de nouveau.

Les histoires de ces écorchées vives, Julia, Madeline, Hannah, nous sont livrées par petites touches, on en apprend à chaque page un peu plus sur ces trois femmes, et on a envie de les aider, de leur tendre la main. Quelques instants de pâtisserie, quelques grammes de douceurs, et toutes trouveront le courage d'aller plus loin, d'ouvrir leur porte et leur coeur.

Tous les personnages ont leur fêlure, leur blessures, et tous sont dignes d'intérêt. Tous apprennent également qu'à notre petite place, on peut faire beaucoup pour tout le monde. Le levain de l'amitié a changé bien des vies, aucun ne pensait pouvoir être capable de participer à un tel élan de générosité à la fin du roman. Et pourtant, tous ont mis la main à la pâte, et avec enthousiasme.

J'ai bien aimé les petits portraits qui sont insérés au fil du roman, des personnages que l'on ne revoit pas, ou que l'on revoit en arrière-plan, peu importe au final, qui permettent de voir comment le levain de l'amitié poursuit son chemin, et permet à la société de fermenter, de lever, et de produire un grand élan de solidarité.

Et puis, si le mystère demeure (qui a bien pu déposer ce premier sachet de levain à Avalon, à la porte de Julia ?), il reste tout à fait en retrait, on ne cherche pas à le résoudre. Cela est plutôt étrange, je trouve, dans d'autres romans la question sous-tendrait l'ensemble de la narration, mais là, pas du tout, et on oublierait presque ce mystère s'il ne nous était rappelé par petites touches très ponctuelles par la journaliste locale.

On aime intégrer la petite communauté d'Avalon, on apprécie les descriptions culinaires, on adorerait pouvoir sentir, à travers les pages du roman, les bonnes odeurs qui nous sont décrites. Et on le pourrait : la recette du levain, et plusieurs des recettes proposées au cours des pages, nous sont livrées à la fin du roman. Et si on lançait le mouvement en France ? Remporterait-il le même succès ?

 

http://3.bp.blogspot.com/-s99d-MztJc4/T7o7r18lPII/AAAAAAAADoc/7dg8A6cjXJw/s200/logo+1.jpg

labrige 22/07/2012 14:56

j'ai lu et j'ai bien aimé ! De quoi donner envie de refaire une base de levain et de reprendre la confection des recettes données dans le livre ... et d'autres qui figurent dans mes archives ...
même si j'ai moins d'amamteurs à nourrir !

Bernie 28/07/2012 11:23



Bah, tu sais à qui en donner un peu si tu en as trop... ;-)



Opaline 20/07/2012 02:35

Bonjour Bernie!

Je suis contente que tu te joignes de nouveau à nous pour la deuxième édition de la Plume au féminin. Pour 2012, je ne peux accepter les lectures et avis qui ont été fait depuis le 8 mars 2012,
soit le début de cette édition. Pour 2011, c'est trop tard, c'est terminé.

Bernie 20/07/2012 09:30



Pour 2011, je m'en doutais ! De toute façon j'avais rempli l'objectif, mais j'ai continué d'ajouter le logo à la fin de mes articles, de façon quasi-systématique.


Je continue donc l'aventure, merci beaucoup ! ^^ J'ai donné les trois lectures déjà faites cette année, et je vais en ajouter au fur et à mesure de l'année, il faut juste que je n'oublie pas de
les signaler ! ;-)



Lisbei 19/07/2012 13:21

Hum, t'es sûre qu'il est sorti en poche grand public ? Parce qu'il n'est pas référencé sur Amazon, je ne trouve que la version anglaise (et allemande, et italienne aussi ...) ?
Bises !

Bernie 19/07/2012 16:33



Ah ben je l'ai vu à la FNAC, pourtant... A moins que mes souvenirs se brouillent et qu'il ne s'agisse du "Bonheur côté pile" ? Mais je suis presque sûre de mon fait... :-/



Lisbei 18/07/2012 21:37

Je l'ai cherché sur Amazon, mais en voyant la couverture, je me suis dit qu'il devait être chez France Loisirs ... je me suis noté le titre pour ma commande du prochain trimestre !
Bisous !

Bernie 19/07/2012 09:36



Oui, c'était un inédit France Loisirs, qui depuis est sorti en poche directement (je l'ai vu sur un présentoir à la grande enseigne en 4 lettres... ;-)) tu me diras ce que tu en penses ? ^^



Lisbei 18/07/2012 14:38

Il me donne bien envie, ton roman, malgré le début qui me donne la chair de poule ... je vais voir si je peux le trouver !
Bisous !

Bernie 18/07/2012 15:04



Le début n'est rien, surtout que ça n'apparaît qu'en filigrane, le plus important du roman c'est l'histoire d'amitié, de rédemption, de renaissance et... de cuisine ! ;-)