Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1661

1661, d'Yves Jego et Denis Lépée

Rayonnage : Romans historiques

http://images-booknode.com/book_cover_1661_12404_250_400

 

Résumé

Paris, 1661. Le cardinal Mazarin, ami de Louis XIII et surtout de sa femme Anne d'Autriche, et parrain du jeune Louis XIV, se meurt. Il est en vérité le seul maître du royaume. Autour du moribond, les personnalités s'exacerbent et luttent pour reprendre sa suite : le fidèle Colbert, âme damnée du cardinal, et le flamboyant Fouquet, surintendant des finances, sont ouvertement en lice pour reprendre le poste (et les pouvoirs) du premier ministre. Colbert agit dans l'ombre pour faire disgracier Fouquet, qui s'apprête à inaugurer son château de Vaux-le-Vicomte en présence du Roi de France.
Gabriel de Pontbriand est un jeune provincial qui a fui sa famille pour devenir comédien à Paris. Il s'est fait embaucher dans la troupe de Molière, comme secrétaire particulier du célèbre metteur en scène et comédien, est fort bel homme et rencontre beaucoup de succès auprès des femmes. Il trouve par hasard dans le théâtre une liasse de feuillets confidentiels dans un maroquin de cuir frappé aux armes du premier ministre mourant, et retrouve son amie et amour d'enfance, Louise de La Vallière, femme de chambre d'Henriette d'Angleterre, future épouse de Monsieur, frère du roi, et récemment présentée (séduite par, même) au roi. Ce second fait les rend suspect aux yeux de la police du cardinal et de Colbert, qui commencent à poursuivre le jeune homme sans qu'il sache pourquoi. Il ne sait pas non plus qu'il a entre les mains de quoi faire vaciller le régime monarchique, car il détient des documents contenant trois secrets d'Etat ultra-secrets...
Gabriel et Louise tenteront, tout au long du roman, de dénouer et déjouer un complot venu du fond des temps, croisant sur leur route certains d'Artagnan, La Fontaine, Molière et autres Charles Perrault... (d'ailleurs, saviez-vous que le célèbre auteur de contes était également le chef de la police de Colbert, et un de ses meilleurs enquêteurs ?) De leur succès dépend l'avenir de la France.

Mon avis

J'ai été agréablement surprise par ce roman. La quat' de couv' citait une critique du Monde (je crois) qui disait que ce roman est "le petit frère français du Da Vinci Code"... Eh bien, j'ai largement préféré ce roman au DVC !! Déjà, cela se passe en France, et sur des faits historiques beaucoup plus avérés (les problèmes de succession autour de Mazarin, la prise de pouvoir par Louis XIV, les luttes fratricides entre Colbert et Fouquet, la disgrâce de Fouquet...). L'on redécouvre dans cette lecture une période assez peu connu du règne de ce grand roi que fut le Roi-Soleil, c'est à dire ses débuts, quand il n'est pas encore tout à fait sûr de lui et s'appuie beaucoup sur son parrain et sa mère pour gouverner.
Ce roman nous permet également de replacer certains personnages historiques autrement connus dans la littérature, et de leur rendre l'épaisseur physique qu'ils avaient réellement. Je pense là à d'Artagnan et aux mousquetaires, que l'on a trop souvent tendance à voir à travers le regard d'Alexandre Dumas, et dont on oublie l'existence réelle. On oublie aussi que les périodes "Louis XIII" et "Louis XIV" se sont si vite succédées, malgré les quelques années de régence conjointe d'Anne d'Autriche et de Mazarin. De même, on voit trop souvent Mazarin comme le vilain qui en voulait tout le temps aux mousquetaires du roi et voulait perdre la Reine de France... (en fait il s'agissait de Richelieu, le prédécesseur de Mazarin, j'ai confondu, pardon... :P) Or, qui sait qu'un mariage secret a probablement été contracté entre ces deux personnages, bien que l'on n'en ait aucune preuve ? Ainsi, grâce à ce roman, nous en apprenons encore beaucoup sur cette période de l'histoire de France, et sur les personnages qui y ont vécu (ou y sont morts).
Avantage non négligeable pour la lecture : le roman est constitué de chapitre très courts, toujours replacés par un chapeau dans l'espace et dans le temps. Cela nous permet de parcourir de grandes distances en très peu de temps. Les auteurs passent souvent d'un groupe de personnages à un autre, mais nous n'avons pas le temps de nous perdre et d'oublier ce qu'il en était. Enfin, la langue utilisée est assez claire, il n'y a pas de mots trop scientifiques, l'intrigue est un peu confuse au début, mais s'éclaircit très vite... Bref, on passe un bon moment, très agréable, tout en se documentant sur une période historique intéressante !

Labrige 18/01/2012 12:07

Tu donnes envie de le reprendre ... Je confirme : le début est assez confus ... et comme je lis surtout au lit, je crois que j'ai dû reprendre plusieurs fois de suite .... avant d'abandonner (mais
il est toujours sur la pile près du chevet) ! OK, je le commence dans le canapé du salon, bien calée et surtout pas trop tard ..............

Bernie 18/01/2012 15:30



Bonne lecture !