Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bentô, ô mon bentô...

Bonjour à tous (même si j'ai l'impression de parler dans le vide... ;-))

Et voilà, une petite semaine que je suis à temps plein à la librairie, et que donc je déjeune à la gamelle le midi. L'occasion rêvée de me convertir à une mode un peu dépassée aujourd'hui (mais je n'ai jamais été à la mode), et toutefois bien pratique quand on n'a pas le temps de rentrer chez soi : le bentô.

Le bentô est une lunch box japonaise très répandue au Japon, qui permet d'emporter des quantités raisonnables et équilibrées pour un repas. Il en existe de toute taille et de toute forme, le choix est très vaste, et je dois avouer que j'ai longtemps hésité et cherché celui qui pourrait me convenir. Mon choix s'est porté sur un pack débutant proposé en promo sur un site de vente de bentô, et j'en suis pour le moment très contente.

Il est noir, comporte trois étages de 400ml chacun, un couvercle intermédiaire pour chaque étage et un couvercle simple pour couronner le tout. Un élastique noir pour le maintenir fermé, et voilà le travail !

Pour le moment, je n'ai encore utilisé que deux étages à chaque repas, cela me suffit bien. Et je n'ai pas encore osé utiliser la paire de baguettes que j'ai prise en plus, me contentant d'une forknife-spoon, bien pratique quand on part en vadrouille et qu'on ne veut pas s'encombrer d'un couvert complet.

Les règles du bentô sont les suivantes : de petites quantités, mais des couleurs, du fun, du ludique, et de la variété ! En général, les bentô que j'ai compulsés sur le net ou en bouquin compte une part de féculents (riz le plus souvent, mais aussi pdt, semoule, céréales...), des fruits et légumes crus ou cuits (radis et tomates cerise, concombre, courgette, carottes, salade...), du poisson ou de la viande (ou autre élément protéiné), un produit laitier et un dessert.

On peut utiliser une algue, l'agar-agar, pour créer des éléments solidifiés (vinaigrette, compote, sirops de fruits) et éviter que tout ne coule dans la boîte. Mais surtout, règle d'or, savoir s'y prendre à l'avance ! Par exemple, préparer des petits restes faciles à y insérer, congeler le riz en portions raisonnables, savoir utiliser son congélateur à bon escient... Ou bien encore, se lever tôt et commencer tard, comme moi certains jours !

Tout cela pour dire que dans les prochaines semaines, vous pourrez suivre mes premiers tatonnements dans ce domaine, et j'espère bien réussir à en faire une habitude, et ne pas laisser tomber du jour au lendemain pour céder à la tentation facile des restos qui entourent ma librairie... (Je me retrouve en effet en centre-ville, facile de se dire qu'il y a un jap au coin de la rue, un bar à tapas et jeux de société juste en face, une crêperie d'un côté et un chinois chic de l'autre, des sandwicheries et pizzerias un peu partout, Flunch, Quick et MacDo pas loin, ou toute autre enseigne de restauration rapide à portée de pas...)

Tiens, à l'heure où j'écris ces lignes (samedi matin, car je programme toujours mes articles), la Fête du Ventre s'ouvre dans les rues commerçantes juste à côté de la librairie, autant vous dire que ce midi, je ne vais pas rester enfermée... Du moins, si la pluie se calme ! ;-)